L'épilation des aisselles

Pour une jeune femme, les aisselles sont en général la première chose que l'on épile, avec les sourcils.

Pourquoi s'épile-t-on les aisselles?

La première raison, la plus répandue, est la perception de ces poils; encore plus que celle des jambes, la pilosité des aisselles est considérée comme un signe de laisser-aller chez la gent féminine. Avec un débardeur, un maillot de bain, ou même un tee-shirt aux manches très très courtes, on a intérêt à ne pas laisser dépasser trop de poils. La plupart des hommes n'aiment pas les poils trop visibles chez les femmes, peut-être parce qu'ils les associent à la virilité ou à une certaine négligence. Permettez-moi d'insister sur ce point: une belle femme n'est pas nécessairement une femme au physique parfait. C'est une personne qui sait prendre soin d'elle-même. En d'autres termes: même si vous trouvez votre physique ingrat, PRENEZ SOIN DE VOUS! Vous ne serez peut-être pas la prochaine Kate Moss, mais vous serez mignonne, mimi, charmante, attirante, que sais-je encore! Si les hommes adorent les femmes soignées, c'est peut-être parce qu'ils sont attirés par l'amour qu'elles se portent et se disent qu'il y en aura sûrement un peu pour eux... 

Mais je m'égare... La deuxième raison pour laquelle on s'épile les aisselles est beaucoup plus triviale: c'est la sudation. En effet, les poils retiennent l'odeur de transpiration. C'est pourquoi certains hommes, en particulier les sportifs, s'épilent régulièrement. Si vous n'aimez pas trop avoir une odeur corporelle forte, l'épilation des aisselles est une solution.

Comment s'épile-t-on les aisselles?

"Les aisselles, ça pique"; ce que je veux dire par là, c'est que c'est une zone sensible, où la peau est en général plus fine. C'est d'ailleurs, soit dit en passant, la raison pour laquelle nous avons encore des poils à cet endroit-là. Les poils ont une utilité: ils protègent la peau des frottements.

L'option la plus facile pour les aisselles est le rasoir, suivie de la crème dépilatoire. La zone étant sensible, je vous recommande d'utiliser de la mousse à raser pour le rasage et de ne pas dépasser le temps de pose pour la crème, sous peine de se retrouver avec des aisselles rouge vif, voire douloureuses. D'une manière générale, en épilation, il faut éviter de s'y prendre à la dernière minute, car le résultat ne sera parfait qu'au bout d'une heure pour un rasage, et le lendemain pour une épilation à la cire (le temps que la peau se remette...).

Les avantages du rasage et de la crème, c'est que ce n'est en général pas douloureux et que c'est rapide. Idéal donc pour une sortie non prévue et pour les douillettes qui n'ont pas trop de poils.

L'inconvénient, c'est que la repousse est rapide, de plus en plus rapide au fur et à mesure des utilisations même, et que les poils deviennent plus drus. Ces techniques sont donc FORTEMENT DECONSEILLEES POUR UNE PREMIERE EPILATION. Autre inconvénient, lié aux deux premiers, c'est qu'au bout d'un moment les poils sont si drus et leurs racines si foncées qu'on peut parfois les voir en transparence sous la peau. Vous venez de vous épiler, donc, mais vos aisselles sont grises comme s'il restait des poils. Ce problème concerne surtout les peaux claires et relativement fines. Pour inverser le phénomène, il faut passer à des méthodes d'épilation plus radicales: la cire ou l'épilation définitive, qui enlèvent la racine avec le poil.  

L'épilation à la cire est de loin la technique la plus efficace bien que plus coûteuse et plus éprouvante que les deux autres. Si vous vous épilez pour la première fois, c'est celle que je vous recommande. Si vous le faites vous-même, choissisez votre type de cire en fonction de vos poils: s'il y en a peu et qu'ils sont clairsemés, la cire froide peut suffire. Mais si les poils sont assez drus, la cire chaude sera nécessaire. Pour les aisselle, zone sensible et relativement réduite, la cire sans bande est aussi facile d'utilisation que la cire classique, mais elle agresse moins la peau (elle enlève le poil seulement alors qu'avec la cire classique, la couche supérieure de l'épiderme a tendance à partir avec les poils). Pareil en institut, si vous ne voulez pas souffrir, choisissez de préférence un institut qui utilise de la cire sans bande ou au moins un institut qui ne vous paraît pas trop bas de gamme! J'ai personnellement testé des chaînes à petit prix, mais avec des produits agressifs qui rougissent la peau et un travail approximatif qui laisse des poils là où il ne devrait plus y en avoir, je vous les déconseille!!!

Technique pour l'épilation à la cire:

Au moins deux bandes sont nécessaires. En effet, les poils ne poussent pas dans la même direction et il faut poser la cire dans le sens du poil. Lorsque vous levez le bras, il faut poser la cire de bas en haut dans la partie haute de l'aisselle (au-dessus du pli du bras) et de haut en bas dans la partie basse. Il faut tirer la bande de cire dans le sens inverse de la pose. S'il reste des poils, c'est généralement qu'il poussent de façon anarchique et il peut être nécessaire de refaire des bandes dans le sens qui les fera partir plus facilement. Cela dit, s'il ne reste que quelques poils, un petit coup de pince à épiler fera l'affaire. 

Une dernière méthode existe: l'épilation définitive, qui en général marche bien sur les aisselles où les poils sont drus et leur couleur contrastée par rapport au grain de peau. La lumière pulsée et le laser sont des techniques un peu plus développées dans "L'épilation des jambes".

Pourquoi mes poils ne partent pas bien à la cire?

Le sens dans lequel vous épilez détemine le sens de repousse du poil. Par conséquent, si vous avez l'habitude de vous raser dans n'importe quel sens, la repousse sera totalement anarchique. Or la cire doit être posée impérativement dans le sens du poil et retirée dans le sens inverse. Continuez de vous épiler dans le bon sens et vous verrez que ce problème n'en sera plus un.