Epilation définitive

Aujourd'hui, un article tout spécialement dédié à l'épilation définitive. Commençons tout d'abord par une mise en garde : qui dit "épilation définitive" dit, en théorie du moins, résultat permanent. Vous aurez donc peut-être une légère repousse dans les années qui suivront l'épilation définitive, mais en aucun cas vos poils ne seront comme avant. S'ils reviennent, ils seront fins, clairsemés, bref le contraire d'une belle toison chatoyante. Donc réfléchissez bien avant de vous faire épiler définitivement (en particulier le maillot, en particulier si le but est qu'il soit très échancré) : il ne s'agit pas de le regretter !

Par ailleurs, je vous rappelle en passant que je ne suis pas anti-poil, je n'ai aucun jugement sur les personnes qui aiment leurs poils : bien au contraire, si vous les chérissez, tant mieux pour vous ! Un problème en moins ! Mais, ne faisant malheureusement pas partie de ceux-là, j'ai dû m'intéresser à la question. Voici quelques infos que j'ai pu glaner par-ci, par là.

L'épilation définitive, c'est quoi ???

Il y a différents types d'épilation définitive :

la lumière pulsée, qui se pratique abondamment et majoritairement en institut de beauté, pour laquelle il faut une formation spéciale mais dont la réglementation est relativement souple, puisque n'importe quelle esthéticienne diplômée peut apprendre à l'utiliser. D'ailleurs, on peut depuis peu se procurer des appareils de lumière pulsée en grande surface et se le faire soi-même ! 

le laser, qui est l'apanage des dermatologues.

Le principe de l'épilation définitive est de neutraliser le bulbe du poil, pas seulement le poil. Or c'est dans le bulbe que se reconstitue le poil à chaque repousse. Donc, plus de bulbe actif, plus de repousse ! Elémentaire mon cher Watson !

Comment choisir entre les différents types d'épilation définitive ?

Le principe de base de la lumière pulsée et du laser sont les mêmes : le poil est brûlé jusqu'à sa racine. La lumière projettée dans la peau se transforme en chaleur au contact du poil, car il contient de la mélanine (le truc qui fait que le poil est noir). L'efficacité est donc maximale pour un poil noir sur une peau blanche, mais il est possible de régler l'appareil en fonction de la carnation et du type de poil (fin, épais...) du client/patient.

Cependant, les appareils de lumière pulsée que l'on trouve dans les supermarchés et les instituts sont plutôt fait pour un contraste bien marqué entre le poil et la peau. Si vous êtes pâle avec de gros poils bien noirs, la lumière pulsée est faite pour vous ! L'avantage ? En institut, c'est souvent moins cher que le laser et vous trouverez facilement un institut pratiquant la lumière pulsée. Vous pouvez même vous acheter un appareil à lumière pulsée dans le commerce et le faire sur vous même, c'est plus long (l'effet est moins puissant qu'avec les machines en institut) mais c'est encore moins cher et moins contraignant. Je vous recommande cependant, pour une sécurité optimale, de préférer un appareil neuf de grande marque à un truc douteux fabriqué en low cost et acheté quelques dizaines d'euros sur un site de vente en ligne...

Le laser est une technique qui permet d'épiler les poils en moins de séances que la lumière pulsée, en général, et qui est plus efficace sur des peaux qui contrastent moins avec le poil (poils bruns/peau mate, poils clairs/peau blanche). Cependant, TOUTES ces techniques sont inefficaces sur les poils blancs ou très clairs (blonds clair par exemple). Ou roux, car le roux ne contient pas tellement de mélanine non plus. Le poil doit donc être raisonnablement foncé, et plus il sera clair, moins le résultat sera assuré. Naturellement, ces techniques sont déconseillées sur peaux noirs, qui contiennent de la mélanine susceptible de brûler...

Le laser est une solution "plus définitive" que la lumière pulsée, qui nécessite un rappel tous les deux à cinq ans environ. Le laser couvre en général une zone plus petite que l'appareil à lumière pulsée, la séance dure donc plus longtemps.

Combien ça coûte ?

A titre indicatif, une séance de lumière pulsée pour les aisselles coûtera une centaine d'euros, avec de fortes variations selon les instituts (j'en ai vu à 32 euros la séance) et peut-être 130 ou 150 euros pour le laser (même zone) chez un dermatologue, mais c'est variable là aussi. En général, les tarifs homme sont supérieurs aux tarifs femme parce qu'ils sont (souvent) plus poilus. Et les instituts comme les dermatologues proposent souvent des forfaits qui font baisser un peu l'addition ! Le nombre de séances se situe en général entre 5 et 10, voire moins. Plus, c'est soit que vous avez mal choisi votre institut/practicien, soit que ça ne marche pas sur vous, auquel cas, pas la peine de s'acharner.

Quelles précautions prendre ?

De toute façon, le mieux est de vous faire faire un devis. Tout d'abord, l'esthéticien(ne) ou le médecin doit vérifier que vous pouvez tenter ce genre de technique. S'il ou elle ne le fait pas, c'est mauvais signe ! En gros, il s'agit de regarder votre carnation et votre type de poil, de vérifier que vous ne prenez pas de médicaments et que vous n'allez pas vous exposer au soleil peu après une séance, et de vérifier que vous n'avez pas de problèmes de peau, ou si vous êtes une femme que vous n'êtes pas enceinte. 

Ensuite, on vous donnera un nombre de séance à titre indicatif avec un prix (là encore, attention à un institut qui promet des résultats en "deux ou trois séances" avec de la lumière pulsée, ou encore qui vous "promet" un résultat complètement définitif avec la lumière pulsée). N'hésitez pas à prendre plusieurs rendez-vous pour comparer les devis, et à profiter du bouche-à-oreille.

Il convient d'être PARTICULIEREMENT prudent avec les instituts, je le dis et le redis ! La lumière pulsée est tout de même une méthode qui brûle (mais si ça ne brûle que le poil). Certains utilisent des appareils peu efficaces qui demandent de nombreuses séances pour un résultat minime. D'autres vous promettent monts et merveille. Méfiez-vous, méfiez-vous, méfiez-vous. Demandez si l'esthéticien(ne) a été formée par un médecin. Ce n'est pas indispensable mais ça peut être rassurant. 

Comment ça se passe ?

Première nouvelle : OUI, ça fait mal. Mais bon, c'est supportable (si ça ne l'est pas, enfuyez vous en courant !). Vous savez, cette horrible sensation lorsqu'on vous claque un élastique sur la peau ? C'est douloureux, et en plus ça fait sursauter. Ben voilà, c'est ça.

Sinon, en général on vous demande de vous raser la veille de la séance (pas de vous épiler, attention !). Il est également possible, surtout si on passe par un(e) dermatologue, de se faire conseiller une bonne crème anesthésiante à appliquer avant la séance.

Le truc en plus : les séances étant espacées au minimum d'un mois (car les poils ne repoussent pas tous en même temps, donc pour les avoir tous on est obligé d'espacer les séances), et que vous ne pouvez pas vous exposer au soleil, commencez en automne et profitez de l'hiver pour avancer vos séances !

Bizarrement, vous allez voir des poils "pousser" après la séance. Mais en fait, ils tombent. C'est comme ça, ça demande plusieurs jours. Quand ils repousseront, s'ils repoussent (parce que ce n'est pas le cas pour la majorité d'entre eux, normalement), ils seront de plus en plus faibles. Et si tout va bien, au bout de quelques séances vous n'aurez plus que 3 petits poils minuscules à enlever une fois tous les 6 mois à la pince à épiler. 

Eh oui, quand ça marche, c'est vraiment trop bien ! :-)

N'hésitez pas à me poser vos questions, si vous en avez, ou me poster vos commentaires ! Je réponds toujours, bien que le délai soit parfois un peu longuet !

Commentaires (1)

1. Madamadmdad 20/01/2013

Coucou!
J'ai vu cet article sur un site internet qui parlait d'un appareil "utilisant la technologie Thermicon . Cette technologie permet de transférer la chaleur aux poils qui agissent ensuite en tant que conducteurs dans les follicules. La chaleur brûle alors les racines et les détruisent." Je comprends qu'elle se base sur le même système que le laser et la lumière pulsée, cependant, l'article affirme que ça ne fait pas mal du tout. Penses tu que c'est vrai? En as tu déjà entendu parler? Aurais tu des commentaires ou des conseils? Merci d'avance !
Maddy

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.