Détente à l'aéroport

Valise ? Prête. Passeport ? Done. Téléphone portable ? 3G désactivée. C'est bon, je suis prête à embarquer !

Après avoir confié ma lourde valise à la gentille dame avec son tapis roulant, et m'être à moitié déshabillée pour passer les contrôles de sécurité, j'arrive en zone "duty free". La pression retombe, j'ai repéré ma porte d'embarquement, encore 40 minutes d'attente... Oups, je suis un peu en avance. Bon, tant mieux. 

Je m'apprête à sortir mon magazine de mon sac lorsqu'une effluve connue me fait lever la tête. Ca sent... L'huile essentielle ? Le dissolvant ? Tiens donc... Attirée comme d'habitude par tout ce qui a trait à la beauté et au bien-être, je me dirige comme un automate en direction de cette boutique pas comme les autres.

Au centre : chaises de massage et bar à manucure. Sur les côtés : plein de produits de beauté. Super ! Je vais pouvoir découvrir de nouveaux produits. Ah non, en fait c'est  surtout des "classiques". Mais je commence à m'amuser avec les testeurs. Interactif comme concept ! Soudain, une voix me fait sursauter : un vigile agacé par ma capacité à semer le désordre en un temps record ? Ouf, non, c'est juste une esthéticienne avec un grand sourire qui vient me présenter les prestations du "Spa dans l'aéroport" (première nouvelle il y a des spa dans l'aéroport). Cause toujours tu m'intéresses, j'ai pas le temps de toute façon, mais j'ai vidé la moitié de son testeur "Super crème main" et elle a l'air sympa, pauvre d'elle d'avoir des clientes comme moi, donc je fais semblant de l'écouter poliement.

"Bla bla bla... Massage de 10 minutes... bla bla bla" "Hein ? Quoi ? Massage de 10 minutes ? Ca existe ça ?"

Je vous confirme qu'un massage rapide avant de sauter dans l'avion

1) ça existe

2) y a moyen de faire un vrai massage qui détend bien même en 10 minutes

3) perso, j'ai "plané" pendant tout le vol !

A tester, donc...

See you high !!! ("A très bient-haut", pour celles qui n'ont pas compris ma phrase en anglais approximatif) (bon je sais c'est nul comme jeu de mot) (mais qui ne tente rien n'a rien) (et d'ailleurs la chenille court plus vite que le boeuf) (Que ceux qui ont compris cette dernière phrase laissent un commentaire avec leur interprétation et ils gagneront un voyage au Seychelles) (Enfin, en Savoie car c'est plus près de chez moi mais je les invite) 


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.